STGM : forums
Forums des joueurs de STGM
 
 WikiWiki   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
STGM : forums Index du Forum

Wiki: MaCéDéMoNe
Index

I. Présentation de Macédémone

II. Les Grands Princes et de Macédmone

III. Chroniques de Macédémone la Grande

IV. L’Ordre Humaniste

V. Les légions de Macédémone

VI. L’Osirie Humaniste ou la Nouvelle Macédémone de Sarastro



I. Présentation de Macédémone

Les premiers Macédémoniens étaient issus d’une peuplade des plateaux de l’Est médian, ils en furent éloignés par la nécessité de coloniser de nouvelles terres car ces plateaux impropres aux grandes cultures vivrières ne pouvaient supporter cette population.

C’est donc vers le premier siècle que commença la migration du Peuple des Princes. Ceux –ci trouvèrent dans les hauts plateaux des monts Lyriens un lieu propice à la fondation d’une cité : MACEDEMONE.

Mais comment fonctionne cette cité ; au temps du Principat Humaniste bien sûr ?

Tout d’abord l’Ordre Humaniste tient une place de choix dans la vie sociale et politique de Macédémone, il forme cadres et intellectuels tout en inculquant à tous les valeurs humanistes. C’est lui qui élit un Prince qui aura pour rôle de guider le peuple Macédémonien : ce titre fut allié à celui de Commandeur par Benitus H.C. Premier en 352, bien qu’avant il ne représenta quelque chose qu’au sein de l’OH.

Le Prince est donc élu par le Haut Conseil des Chevaliers de l’Ordre puis plebisciter par le vote populaire. Il a en charge la diplomatie, l’armée et la sécurité de l’Etat, il a également pouvoir d’initier les lois et les réformes et peut dissoudre ou bloquer le Sénat Macédémonien. Ce Sénat est élu par le peuple et est le garant des libertés et des valeurs fondamentales de Macédémone, il veille à ce que le pouvoir du Prince ne soit jamais tyrannique.

Macédémone est donc dirigée par un Prince et un Sénat issus d’un Ordre Humaniste incaranant et diffusant les valeurs humanites fondatrices de la cité.

Toutefois, Macédémone n’est pas une démocratie parfaite, certaines familles héritières de l’aire Oligarchiques et de la dictature de Gallien se partagent le pouvoir politique de Macédémone : tout d’abord l’excpetion à la défintion qui vient d’être donnée, les Bénédictains ou Beniti, ils sont les descendants de Benitus Harpax Caesar, le suffixe Caesar désignant en Macédémone la Branche Majeure de la Famille, viennent ensuite les Vespasiens, puis les Aetiniens (Aetius) et enfin les Valèriens.

Bien sur les membres d’une autre famille peuvent arriver au pouvoir mes les rivalités de ces quatre clans sont telles qu’elles en font d’incontournables soutiens.

Enfin Macédémone est aussi un état en éternel sursit et nous en sommes aujourd’hui à la seconde Macédémone… mais toujours Macédémone reviendra car là où hommes il y a, l’Ordre Humaniste à ses prêcheurs et ses adeptes…

  

II. Les grands Princes de Macédémone



Benitus Harpax CaesarIer(352-362): fondateur du principat Humaniste, premier Prince Commandeur de Macédémone, il fait entrer Macédémone dans le Monde (Alliance du Sud en 354).

Benitus Harpax Caesar IV (425-463) : fusionne l’OH avec l’Ordre Paladin en 454, engage des réformes militaires capitales pour l’avenir.

Benitus Harpax Caesar V “Le Fort” (463-502) : conquiert Sielwood la Noire, amorce la réconquête du Val-Hall

Benitus Harpax Caesar VIII “Le Fou” (520-594) : attise le parti de la guerre et lance Macédémone dans une croisade pour Paladine, il brise le Sénat et s’attire la haine de tous les partis. Ses échecs sur Kirouane et Aerendil vont prooquer sa perte et celle de Macémone.

Benitus Harpax Caesar IX “Le sage“ (594-614) : dernier Commandeur de la Première Macédémone, il renverse Benitus VIII et tente de faire la paix avec le monde, il envoie le jeune Sarastro (6 ans alors) et se réfugie avec une partie du peuple sur le toit des sages après une défense méthodique du pays, livré algré tout aux barbares.

Benitus Harpax Caesar IX “Sarastro“ (6??-711) : fondateur de la seconde Macédémone, il intère la fédération du Lac et en devient un des membres les plus actifs, il laisse à son successeur la titulature: sénateur de l'Osirie et prince de l'Ordre Humaniste, éxécuteur de Macédémone, tribun et Commandeur de la Fédération du Lac, vcRamses.



III. Chroniques de Macédémone La Grande



Prologue (-73 à 354)



Tout a commencé lorsque le peuple Laetien est arrivé dans les hauts plateaux des Monts Lyriens, habités par de primitives tribus barbares. Ils y trouvèrent un bon emplacement et fondèrent Macédémone en 73 avant notre ère, durant près d’un siècle Macédémone fut une fébrile cité juste assez forte pour résister aux peuplades barbares…

Mais en l'an 54 s’assit sur le trône Titus I. Il réorganisa une troupe permanente et commença à ouvrir Macédémone sur le monde ; c’est ainsi qu’en 69 il put s’emparer de la cité de Tanos. Il mouru trois ans plus tard en pleine gloire.

La seconde dynastie qu’avait commencé Titus I s’éteignit en 203 et l’absence d’héritier direct provoqua une grave crise qui déboucha sur la guerre civile ! Pendant deux longues années la cité fut mise à feu et à sang par elle-même, si bien que les ennemis désireux de vengeance voulurent s’en emparer. Le général Gallianus Aurelianus Scipio ordonna alors la création d’une armée de salut public et institua une dictature qui fut légitimée par a bataille de Crastus ou périrent les barbares impies !

Ainsi commença ce que certains appellèrent la troisième dynastie. Mais en 215, une voix s’éleva contre Gallien, ce fut une voix scrète, celle de l’Ordre Humaniste créé 12 ans plus tôt par Marcus Harpax Unus. L’OH devint le défenseur de la liberté, le parti de la résistance, et deux ans plus tard, Gallien était assassiné. Commença alors l’Oligarchie de grands qui allait durer 32 ans, de 217 à 249.

En effet, les grands manquaient de prestige et de conviction, ils n’inspiraient rien de grand au peuple. C’est pourquoi la foule vint jusqu’au Conseil demander un Roi ! Ainsi fut restaurée la monarchie, la quatrième dynastie commença avec l’avènement de Titus IV qui ouvrit une seconde aire d’expansion après celle de Titus I : il s’empara du Fort d’Oris en 257 ce qui permit la colonisation de nouveaux cols et des vallées du Nord, puis son fils Titus V pris Magus en 268 at enfin Marcus II signa un accord sur le fer qui affirma Macédémone comme une grande puissance régionale.

C’est à ce moment qu’eu lieu le VIIème concile de l’OH qui se termina sur ces mots : « L’Ordre Humansiste reste secret ! »

Puisce fut l’aire des réformes : Titus VI offrit l’éducation pour tous, Titus VIII engagea des réformes militaires et privatisa les mines, il créa enfin en 305 la première assemblée de la Cité.

Marcus III arrivé au pouvoir en 309, et sombra dans une folie profonde en 313 ce qui provoqua en 316 la réaction de l’OH : « La monarchie doit disparaître ! »

En 325 Benitus Harpax Caesar devint Prince de l’Ordre Humaniste. En 329 mourut le roi fou, sans héritier : Une nouvelle guerre civilie éclata mais opposant cette fois Monarchistes et Républicains. Ces derniers remportèrent la victoire en 334 après cinq ans de durs combats et d’alliances fourbes ! Alors eu lieu le IXeme concile, où il fut répété que l’OH devait rester secret !

La Première République fut un succès et Benitus H.C. se fit élir Commandeur de Macédémone. En 347 fut ordonné par le Xème concile que l’OH soit religion d’état en Macédémone. En 352 naquit le Principat : B.H.C devint Prince Commandeur de la principauté humaniste de Macédémone. Macédémone était parvenue à son régime politique ultime. Le pouvoir moral et exécutif était entre les mains du Prince Commandeur tandis que la vie de la cité était régie par un Sénat démocratique. Un haut conseil des chancelliers assistait le Prince dans son gouvernement et faisait la liaison entre lui et le sénat, il était le somment de l’édifice administratif macédémonien.

Ensuite, Macédémone s’ouvrit au Grand Monde et entra en 354 dans la Grande Alliance du Sud.

Macédémone La Grande était née…



L’Alliance du Sud ou les soubresauts d’une jeune nation (354 à 422)



358 : grande défaite face à Zab de Pomirie, bataille de Livianus

B.H.C II engage des réformes militaires en créant la conscription et en onaugurant l’Académie de Guerre des Aigles. Il engage ensuite un vaste programme de rationnalisation de l’économie et nationalise les moyens de production.

B.H.C III met en oeuvre des réformes fiscals et signe en 408 le traité de Val-Hall iant éternellement le sort des deux nations. Il est hélas défait en 412 face à Zoxan à la bataille d’Etrapanos. En 417, le taité de Toteborg lient le roi Hrafnagud à l’Ordre Humaniste, puis en 422 le traité de Lunicius fait entrer Macédémone et le Val-Hall dans l’Alliance du Nord.



L’Alliance du Nord et les grandes victoires (422 à 517)



B.H.C IV engage dès 430 un programme de fortifications face à Zab, puis déclare la guerre à Heimdall en 441, assuré de ses arrières. Les deux armées s’affrontent en 444 pour la première fois et la victoire revient à Heimdall lors de la bataille de Zondus, bataille qui clôt la prmière campagne de Sielwood La Noire. Mais le Commandeur ne s’avoue pas vaincu, en 448 il signe avec le Tsar Arturius un traité de soutien (Xous en Brumique), les alliés assurent à Macédémone un apport en troupes et en matériel.

L’année 454 est une année clef de cette période puisqu’elle voit l’arrivée des 7000 soldats envoyés par Theud et le XIVème concile de l’OH qui déclare que Paladine entre au Panthéon Hunamiste, Macédémone devient Principauté Humaniste Paladine et B.H.C IV un chevalier de Paladin, un Paladin.

Un an avant sa mort, le Commandeur aura acceuilli les 300 cavaliers d’élites d’Arturius, conformémant au pacte de Kalaminus.

Lui succède une des plus grands Princes Commandeurs : B.H.C V dit « Le Fort »

Il crée tout d’abord comme le voulait son prédecesseur la Guilde de Commerce, dirigée par la grande famille des Aetiniens. Puis il lance en 471 la seconde campagne de SlN, en 473 il remporte une victoire capitale à la bataille de Crocus puis prenant forteresse sur forteresse et ville sur ville il atteint Sielwood la Noire en 478 et après un siège de huit longs mois il tranche la tête de Heimdall le Sixième.

Sept années plus tard, le Roi du Val-Hall est victime d’un coup d’état fomenté par la cabale des Babylniens de Nabuchodonosor ! La réaction de Macédémone ne se fait pas attendre et alors que le fils du grand Roi se réfugie au sénat, le PC lance une dépêche : « Suite au coup d’état illégitime et barbare et suivant les motions sacrées du traité de Val-Hall Staadt, Macédémone déclare ouverte la guerre de libération du Val-Hall ». Cette campagne est commencée dans la rage et manque de tempérance, en conséquence de quoi les troupes de la Cité des Princes se sont écrasées en 492 sur les défenses de Nabuchodonosor. Mais celui-ci est repoussé pour les mêmes raisons à la bataille de Gella Magna en 501, deux mois plus tard mourait B.H.C V.

Son successeur trouve la cité portée par un profond désir de gloire et de conquête, il réorganise donc une armée et lance conjointement avec le Tsar une vaste campagne qui voit en 505 la victoire du Tsar sur les troupes babyloniennes, puis en 509 la prise de Val-Hall Staadt par l’OH. Le Val-Hall est totalement libéré en 517.



La grande crise et l’échec de Gallien (517 à 611)



Depuis les victoires du "fort", le peuple de Macédémone aspirait à plus de gloire, plus de terres et plus de reconnaissance internationale. Cela alimenta la ferveur au combat et à soutenir l'effort de guerre mais aussi à élever un parti de la guerre. Celui-ci se montra tel qu'il fit assassiner en 545 le Commandeur lui-même pour le remplacer par celui que l'on surnommerait quelque peu à tord, le "fou". Dès lors la chute était promise. La crise contre Odal et Aerendil survint avec la volonté de conquête des nouveaux gouvernants, la conséquence fut nette: cette guerre enlisa le Sud de l'Alliance du Nord, et lorsque vers 570 les hostilités furent ouvertes face aux bourrins, Macédémone se retrouva seule entre deux feux alors qu'elle aurait pu trouver un soutien puissant et fort utile à l'est…

Toutefois, un homme séleva contre cet état de fait, il décida de renverser le parti belliciste et d'instaurer une tribunne populaire qui rétablirait la paix avec l'intérieur comme avec l'intérieur. Il lança des pourparler qui n'aboutirent pas, l'ACS comme les Bourrins avaient décidés d'en finir.



La mort de Macédémone (614)



Malgré une victoire sur Kirouane dans l'année 579, les Bourrins reprirent un avantage certain mais il est clair que c'est avant tout la trahison qui eu raison de la Cité Humaniste. Odal, Kirouane, et Esterinios rompirent tous les traités et pactes et forcèrent le terres de Macédémone…

L'année 611 voit Macédémone perdre la quasi-totalité de ses terres au Sud, à l'Est et à l'Ouest, ne subsiste qu'une ouverture depuis Macédémone enclavée, vers les Montagnes du Toit des Sages… C'est alors que le XIV° concile de l'OH ordonne de ne pas se rendre! JAMAIS! Gallien ordonne d'organiser une expédition pour fonder une nouvelle cité plus loin dans le monde, il envoie toutes les grandes familles et les meilleurs éléments de la Garde Humaniste Commandériale et Princière. Puis il emmène les trois quarts de la cité vers les cols et plateaux du toit des sages où ils vivent encore.

En 614, le gouverneur Lucius Quintus Vespasianus décide de livrer la cité aux ennemis qui de toute façon y entraient déjà depuis de nombreuses brèches : on dit qu'il n'y a eu aucun massacre et que la cité obtint un droit d'autonomie mais qui sait…



Sarastro ou la résurection (626- aujourd’hui)



Le jeune Sarastro avait 6ans lorsqu'il dit adieu à son prince, à ses proches qui le suivirent et à sa patrie… il en avait donc 21 lorsque furent atteintes les rives du Lac. Là les Macédémoniens achevèrent un périple long et périlleux où ils durent se faire passer tantôt pour des mercenaires celtes, tantôt pour des gens du voyage… ils trouvèrent sur ces rivages des peuplades douces et tranquilles mais leurs mœurs trop tendres ne leur inspirèrent que du mépris… ils décidèrent donc d traverser le Lac pour finalement découvrirent une cité portuaire acceuillante: l'Osirie. Ils s'y installèrent et impressionnèrent tant ce peuple primitif qu'ils en devinrent les maîtres. Deux ans plus tards ils sortaient leurs armes et leurs armures et défairent les armées misérables des Hauts-Osiriens et conquirent donc toute la Principauté d'Osirie. Tout en maintenant les anciennes traditions et la religion celtique, les Macédémoniens parvinrent à rallier toutes les élites Osiriennes en quelque mois. Si bien que Sarastro devint Prince de l'Osirie dès 629 soit à l'âge de 24 ans. Tres vite l'Ordre Humaniste s'imposa de nouveau dans les hautes sphères du gouvernement. L'entrée dans la Fédération n'altéra en rien cette progression et dès 635 on parlait de renommer l'Osirie "nouvelle Macédémone". Il fallut cependant attendre quelques années avant que Sarastro retrouve le titre officiel de Prince de l'Ordre Humaniste et ce n'est que juste avant sa mort qu'il retrouva la titulature suivante: Prince Executeur de Macédémone (le titre de Commandeur étant déjà en vigueur dans la Fed du Lac).

En 722 était consacré le principat humaniste de nouvelle Macédémone et Sarastro devint quelque mois avant sa mort Benitus Harpax Caesar XI. Lui succéda Benitus Harpax Caesar XII qui allait finir Ramses et faire entrer Macédémone La Grande dans la renaissance!



IV. L’Ordre Humaniste



Voici l'Ordre qui régit la vie, l'éducation et la culture macédémoniennes depuis plus de quatre siècles. Cet Ordre findé par Marcus Harpax Unus est basé sur la reconaissance des vertus comme des vices de l'homme, il consacre la défense et la recherche de ces vertus tout en combattant les vices qui habitent chacun de nous. Mais c'est aussi une philosophie extrèmement matérialiste qui n'a cessé de montrer combien elle pouvait paraître pragmatique et odieusement réaliste sans jamais anquer de respect à la vie humaine bien sûr. L'Ordre Humaniste depuis qu'il est associé au pouvoir par les Benitii est souvent présenté comme l'organe parallèle au gouvernement macédémonien, d'autant plus qu'en nouvelle Macédémone le Sénat ne s'occupe plus que des "affaires courantes", tout le reste étant décidé par le Conseil Suprême présidé par le Prince Executeur et par le Sénat fédéral.



V. Les légions de Macédémone




Macédémone malgré les apparences n'est pas à l'origine un état guerrier, c'est un peuple pacifique et noble qui s'est toujours consacré au respect de l'homme et à l'harmonie de ceux-ci : tout macédémonien considère n'importe quel être humain comme son frère. Toutefois le devoir d'un état et les circonstances internationales ont poussé Macédémone à organiser une véritable machine de guerre ce qui passa par le contrôle total des mines et des fermages. Les excellents cavaliers éleveurs de Macédémone devinrent une redoutable cavalerie mas ils en apprirent ancore davantage des Tsaristes! Aujourd'hui, les cataphractes macédémoniennes font frissonner plus d'un général. Pourtant, Macédémone reste une cité populaire et les citoyens les plus pauvres sont enrôlés dans une légion qu'ils aiment et qui est crainte par beaucoup… L'infantrie constitue la troupe privilégiée des Sénateurs et tribuns car elle regroupe tout un monde d'électeur mais la tradition veut que héros et Princes soient des cavaliers: dominer le règne animal pour mieux dominer les hommes!

Enfin, la technologie macédémonienne en matière d'armes de siège n'a désormais plus rien à envier et c'est la seule catégorie d'armement qui ne doit ses progrès qu'à elle-même.



L'armée de Macédémone ne s'est jamais présentée comme divisée en légions ou régiment, toutefois l'on peut trouver des particularités: tout d'abord entre les trois armes; les cavaliers ont comme symbole un Cheval, les fantassins un Griffon (symbole de l'OH) et les ingénieurs un Dragon. Puis vient une quatrième catégorie déjà citée : la Garde Commandériale et Princière (GCP), renommée par Sarastro Garde Humaniste. Formée uniquement de chevaliers humnistes, elle rassemble 1600 fantassins et 400 cavaliers lorsqu'elle est au complet: ils sont surnommés les 2000 immortels car dès que l'un deux meurt, il est immédiatement remplacé par un chevalier si bien qu'une place ne reste jamais vide bien longtemps, sauf quand la guerre fait vraiment des ravages mais ceci reste exceptionnel.

La flotte macédémonienne est née sur les rives du Lac et ne s'est encore jamais battue. Tous ses membres sont considérés comme appartenant à la GH et ils sont directement sous les ordres de l'Executeur.

Pour finir, il rest à signaler que l'académie de guerre macédémonienne forme non seulement les conscrits – chaque citoyen devant consacrer deux années de sa vie à l'armée - mais aussi les cadres et les officiers qui tous finiront leurs jours s'ils survivent jusque là dans cette même académie, apportant leur expérience, ou dans la haute administration macédémonienne conférant à l'état macédémonien une discipline infaillible.



VI. L’Osirie Humaniste ou la Nouvelle Macédémone de Sarastro



Elle est relativement différente en apparence car les macédémoniens y sont minoritaires mais l'école va bon train pour gommer les particularismes et macédémonisé les peuples autochtones. De plus, la transposition de tout le système politique est totale et l'on retrouve une cité identiquement constituée des hautes sphères de la politique jusqu'à la plus insignifiante curatèle.

Non, c'est plus l'aspect climatique et environnemental qui diffère. Le climat y est chaud et doux, la légère humidité du Lac le rend encore plus agréable et la végétation est très variée et colorée, rein à voir avec les hauts plateaux herbeux et rocailleux des hautes terres du Nord! Certains hommes semblent noircis par le soleil est la population y ets plus petite et basanée ce qui contraste agnifiquement avec la corpulence imposante et la blancheur des Macédémoniens!

L'unique ville est située sur la côte et n'est autre que Macédémone (ex-Osirie), tout le reste du pays n'étant composéque de petites cités fortifiées sur ordre de l'Executeur depuis quelques années.

cf site de la FDL


Retour à FrontPage | WikiListe des pages
 
Sauter vers:  



Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Modifications by askywhale